ecolescommunales.be - logo
Travaux des élèves
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si les arbres faisaient pousser des billets, tout le monde serait riche. Les produits seraient très chers donc, au final, ça reviendrait à la même chose. Sauf pour les gens qui auraient une grande propriété ils pourraient en planter beaucoup plus.

Si les classeurs avaient des jambes on ne devrait pas se lever pour aller chercher les fardes. Ça ferait moins de bruit. Aussi, ça irait plus vite...

Si le week-end durait 5 jours, on n'aurait que deux jours d'école. Les vacances seraient longues. On devrait aller à l'école une grosse partie de notre vie.

Si les stylos écrivaient tout seuls, les textes seraient écrits plus vite. Tout le monde aurait la même écriture. On ne ferait pas de faute.

Si la conjugaison n’existait pas, on n'aurait moins de cours à l'école. Tout le monde écrirait comme il veut. On ne comprendrait pas tous les mots.

Jérémy

 

Si la Terre était plate, tous les navigateurs auraient peur d'aller d'Ouest en Est ou du Nord en Sud. Et donc, beaucoup de pays et de villes ne seraient pas découverts et resteraient déserts. Et en plus, énormément d'animaux marins tomberaient à la fin de la mer, et mourraient.

Si les hommes volaient dans le ciel, ils feraient fuir les oiseaux ou bien les tueraient par accident. Mais ça aurait également des avantages s'ils pouvaient planer dans les airs, comme : s'échapper en cas de danger, récolter des fruits dans des hauts arbres, ... Et en plus, les enfants s'amuseraient sur la terre et jouerait dans les airs.

Si les billets poussaient sur les arbres, les hommes en planteraient tellement que les magasins seraient en rupture de stock. Donc le roi déciderait que l'euro n'aurait plus de valeur et que s'ils voulaient de l'argent ils devraient travailler. Quelques jours plus tard, ils apprendraient que l'euro est remplacé par les dollars.

Si les fleurs poussaient sur le pelage des loups, ils seraient bien mieux camouflés. Donc ils chasseraient beaucoup mieux et se feraient moins tuer par les chasseurs. Mais il y aurait un inconvénient, si les loups rencontraient une chèvre, elle n’hésiterait pas à manger leur pelage.

Si les stylos écrivaient seuls, ce serait pratique et ça ferait moins mal au poignet. Mais il y aurait un problème, tout ce qu'on penserait dans notre tête, le stylo l'écrirait sur une feuille. Ce serait rigolo, et en même temps vraiment pas marrant.

Pauline

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:23
 
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si les dragons volants existaient, on serait déjà tous étonnés par leur grande taille. On les chevaucherait pendant qu'ils volent. On les adopterait tellement on les aime.

Si Les peluches étaient vivantes, on serait leurs amis. On jouerait avec elles et on ne voudrait jamais s'arrêter de jouer. Elles nous domineraient parce qu'on passerait plus de temps avec elles qu'avec quelqu'un d'autre.

Si les lampes étaient des animaux, si on voulait les caresser on se brûlerait les parties du corps. Elles seraient tristes parce qu'on ne pourrait pas les toucher. Si on voulait qu'elles soient heureuses, on devrait en acheter une autre et la mettre dans la même cage.

Si les extincteurs produisaient du feu, si on voulait éteindre un feu avec un extincteur on ne ferait qu'empirer les choses. Si on voulait éteindre le feu on devrait le faire avec des seaux d'eaux. Les magasins n'en vendraient même pas tellement ce serait dangereux.

Si le week-end durait 5 jours, on aurait moins de jours d'école et on aurait plus de temps pour voir notre famille. Mais on aurait moins de temps pour voir nos amis et ce serait un peu triste et un peu cool en même temps. On aurait plus de jours de repos.

Lucas Degroot

 

Si les poissons avaient des ailes, les pêcheurs auraient des lance-filets. Il faudrait se protéger des requins et des baleines. Nous mangerions moins de poissons.

Si l'argent poussait sur les arbres, tout le monde serait riche pour ceux qui auraient acheté un arbre. Le matériel de jardinage et les arbres coûteraient très cher. Nous mangerions plus de fruits et légumes.

Si les moutons faisaient du bois, Les berger seraient plus riche. Pour couper le bois ils les raseraient les des tronçonneuses. Les loups auraient peur d'eux à cause du bois.

Si la Terre était plate, On ne pourrait plus creuser profondément dans la Terre. Les satellites auraient perdu la tête. L'eau tomberaient dans l'espace.

Si les continents étaient des icebergs, Nous vivrions dans des igloos en glace. Il n'y aurait pas de pollution. On n'aurait pas d’école, pas de bâtiment, de chauffage, la vie serait horrible.

KENZO

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:24
 
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si la Terre était plate, l'Antarctique serait tout autour de la Terre et nous ne pourrions pas aller trop loin, sinon nous tomberions instantanément dans le vide.

Si les robots existaient, ils nous domineraient. Nous, les humains, nous serions leurs esclaves et devrions travailler pour eux.

Si tout était inversé, ce serait l'anarchie. La lave serait de l'eau, l'eau serait de la lave.

Nous mangerions avec les pieds et marcherions sur les mains. La loi de Newton serait démontrée.

Si les moutons avaient une peau de vache, ils auraient froid et comme ils ne seraient pas habitués ils mourraient vite.

Si les arbres poussaient sur la Lune, ils mourraient très vite car il n'y aurait pas d'oxygène. Les astronautes devraient les couper sinon ils ne pourraient pas atterrir.

Valérian

 

Si la lave était froide, il y aurait moins de dégâts quand il y aurait une éruption volcanique. Elle ne brûlerait plus personne si elle venait près de nous. Les gens auraient moins peur d'elle si elle coulait du volcan.

Si les arbres poussaient sur de la pierre, on aurait du mal à les planter. Ils ne seraient pas bien nourris et mourraient vite. Les racines n'arriveraient pas à rentrer dans la pierre et se casseraient.

Si la Terre était plate, personne n'oserait aller trop loin de chez eux. Elle ne serait pas très solide avec tout ce qu'il y aurait dessus. Vu qu'elle serait plus grande, le soleil prendrait plus de temps pour tourner autour d'elle.

Si aucun océan n'existait, les navigateurs n'existeraient pas. La Terre n'aurait pas assez d'eau et elle serait toute sèche. Les thons ne seraient pas là et certains animaux marins ne vivraient pas.

Si tout le monde pensait à voix haute, à l'école, les réponses seraient sues par tous les élèves. Les secrets que l'on penserait dire à quelqu'un seraient révélés. Au cinéma, si des personnes pensaient que le film est nul, tout le monde le saurait.

Emy

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:25
 
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si nous avions des yeux dans le dos, nous pourrions voir tout ce qui est derrière nous sans se retourner. On pourrait voir où est la personne qui nous court après. On pourrait voir ceux qui veulent essayer de coller des poissons rouges dans le dos.

Si l'argent tombait du ciel, on n'aurait qu'à aller à la banque et faire pleuvoir les nuages : exemple 100 $. Il y aurait une tempête de billets qui tombent du ciel, on pourrait aller dans les nuages avec une fusée pour chercher beaucoup d'argent.

Si l'eau qu'on boit venait des égouts, on serait tout le temps malade. L'eau ne serait plus transparente, mais elle serait verte et elle sentirait mauvais.

Si les bonbons faisaient maigrir, certaines personnes en achèteraient pour maigrir et ne plus être gros. Toutes les personnes qui étaient grosses serait minces. Et elles sauraient faire plus d'activités.

Ymorick

 

Si la pluie nous faisait grandir, vu que nous sommes en Belgique tout le monde serait grand. On devrait agrandir les maisons, comme ça, on ne toucherait pas le toit. Et nous ferions des vêtements qui serait x-x-h (extra-extra-haut).

Si les poubelles mangeaient nos déchets, on deviendrait de plus en plus paresseux car on ne devrait plus les sortir. Mais il faudrait faire attention, car elles mordraient les doigts. Le problème serait que tous les éboueurs seraient au CPAS.

Si les instituteurs étaient des diables, ils seraient encore plus méchants qu'ils ne le sont déjà. Ils remplaceraient les cours de français par des cours où l'on deviendrait méchant. Ils mangeraient un élève a chaque fois que l'on ferait des bêtises.

Si les billets se faisaient sur les arbres, on pourrait acheter tout ce que l'on veut quand on le veut. On serait tous riches, plus personnes ne serait SDF. On pourrait développer la recherche et on pourrait soigner toutes les maladies.

Si les arcs-en-ciel étaient des toboggans pour les licornes, elles pourraient s'amuser beaucoup car on en verrait tout le temps. On pourrait les attendre au pied et elles nous monteraient sur l'arc-en-ciel. On pourrait jouer avec et on s’amuserait.

Adèle

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:27
 
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si les cheveux étaient des ficelles, on aurait du mal à les coiffer et on ressemblerait à un balai. On devrait toujours les démêler et ça ferait mal. On devrait aussi les laver et les laver et les faire sécher, ça durerait longtemps tellement qu'ils seraient gros.

Si les billets poussaient sur des arbres, on serait millionnaire. On pourrait s'acheter tout ce que l'on voudrait. Et on aurait des maisons dans le monde entier, mais pour ça on devrait d'abord planter les arbres.

Si les poissons respiraient de l'air, il y en aurait partout. On verrait des espèces bizarres que nous n'aurions jamais vues. Nous serions envahis, nous n'aurions plus de place pour vivre.

Si le dictionnaire était « Lablonde », il ne serait pas « Larousse ». L'écrivain serait blond et pas roux il y aurait plein de fautes parce qu'il serait blond. Il n'instruirait personne, car il ne connaîtrait pas beaucoup de mots.

Si on vivait dans l'espace, il ferait toujours noir. On volerait tout le temps, mais on n'aurait pas d'oxygène pour vivre. Quand on boirait de l'eau elle serait à l'état solide pas à l'état liquide.

Alexa

 

Si les animaux parlaient, ils nous parleraient de leur façon de vivre. Le chien devrait s'ennuyer toute la journée quand ses maîtres sont au boulot. Ils nous montreraient peut-être des endroits que personne n'aurait jamais vu, comme des grottes avec des trésors, de l'or, des cristaux.

Si les girafes vivaient dans l'Antarctique, les girafes seraient en voie de disparition car le mammifère a besoin de chaud. Aussi, elles se feraient manger par des ours polaires. Et même qu'elles pourraient geler avec le froid glacial.

Si nous avions des yeux dans le dos, nous pourrions voir ce qu'il se passe derrière nous, mais le gros souci serait qu'il faudrait se promener torse nu ou en tee-shirt transparent pour voir derrière soi à cause des vêtements. Dans les grands regroupements tu pourrais voir si les racketteurs ne prennent pas ton téléphone ou ton argent. Ce serait efficace pour les professeurs, car ils pourraient voir qui parle derrière eux.

Si la nuit n'existait pas, on aurait plus de temps pour soi, on serait encore plus intelligent, car on devrait aller plus à l'école. On mangerait beaucoup car si on dormait, on serait dans notre sommeil et quand on est dans notre sommeil on ne pense pas à manger tout le temps. On mangerait deux fois plus. Pendant un jour, on mangerait 6 fois.

Si la pluie ne tombait pas du ciel, les animaux marins ne vivraient pas, car il n'y aurait pas d'océan. On mourrait car l'eau ne serait pas existante ! On n’appellerait pas la Terre la planète bleue mais la planète brune.

Emanuel

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:26
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.