ecolescommunales.be - logo
Lettre aux parents d’élèves des Ecoles Communales de Bouillon et Noirefontaine. PDF Imprimer Envoyer
Actualité - Générale

 

 

Madame, Monsieur,

Suite au Conseil National de Sécurité qui s’est réuni ce jeudi 12.03.20, la phase 2 du Coronavirus est maintenue, mais est passée en phase fédérale dans laquelle des mesures additionnelles ont été décidées par le Gouvernement Fédéral. Une de celle-ci concerne les écoles maternelles, primaires & secondaires dont les cours sont suspendus du 16.03.20 au 03.04.20 inclus : les enfants ne doivent plus fréquenter l’école !

En ce qui concerne les écoles communales de Bouillon et Noirefontaine, il a été décidé, en accord avec le communiqué de la Première Ministre, Sophie Wilmès, qu’un accueil serait, toutefois, maintenu pour les enfants du personnel médical, des soins de santé & des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est, VRAIMENT, pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront, éventuellement, trouver une solution dans les écoles à la discrétion de la Direction.

Nous nous permettons, toutefois, d’attirer votre attention sur le fait qu’aucun enfant présentant des symptômes de maladie comme de la fièvre, rhume et/ou une toux ne sera admis à cet accueil !

En outre, le transport scolaire communal du matin et du soir sera, également, suspendu du 16.03.20 au 03.04.20 inclus.

Dans un premier temps, les garderies extrascolaires, les cantines et les Instituteurs (trices) de chaque implantation scolaire seront bien présents comme à l’accoutumée afin d’accueillir les enfants admis à l’accueil. Cette décision sera réévaluée en fonction de l’évolution de la situation.

En vous remerciant pour votre attention, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour Le Pouvoir Organisateur,

Jean MATHIEU,

Directeur Général

VILLE DE BOUILLON

Mise à jour le Lundi, 30 Mars 2020 08:24
 
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.