ecolescommunales.be - logo
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si les dragons volants existaient, on serait déjà tous étonnés par leur grande taille. On les chevaucherait pendant qu'ils volent. On les adopterait tellement on les aime.

Si Les peluches étaient vivantes, on serait leurs amis. On jouerait avec elles et on ne voudrait jamais s'arrêter de jouer. Elles nous domineraient parce qu'on passerait plus de temps avec elles qu'avec quelqu'un d'autre.

Si les lampes étaient des animaux, si on voulait les caresser on se brûlerait les parties du corps. Elles seraient tristes parce qu'on ne pourrait pas les toucher. Si on voulait qu'elles soient heureuses, on devrait en acheter une autre et la mettre dans la même cage.

Si les extincteurs produisaient du feu, si on voulait éteindre un feu avec un extincteur on ne ferait qu'empirer les choses. Si on voulait éteindre le feu on devrait le faire avec des seaux d'eaux. Les magasins n'en vendraient même pas tellement ce serait dangereux.

Si le week-end durait 5 jours, on aurait moins de jours d'école et on aurait plus de temps pour voir notre famille. Mais on aurait moins de temps pour voir nos amis et ce serait un peu triste et un peu cool en même temps. On aurait plus de jours de repos.

Lucas Degroot

 

Si les poissons avaient des ailes, les pêcheurs auraient des lance-filets. Il faudrait se protéger des requins et des baleines. Nous mangerions moins de poissons.

Si l'argent poussait sur les arbres, tout le monde serait riche pour ceux qui auraient acheté un arbre. Le matériel de jardinage et les arbres coûteraient très cher. Nous mangerions plus de fruits et légumes.

Si les moutons faisaient du bois, Les berger seraient plus riche. Pour couper le bois ils les raseraient les des tronçonneuses. Les loups auraient peur d'eux à cause du bois.

Si la Terre était plate, On ne pourrait plus creuser profondément dans la Terre. Les satellites auraient perdu la tête. L'eau tomberaient dans l'espace.

Si les continents étaient des icebergs, Nous vivrions dans des igloos en glace. Il n'y aurait pas de pollution. On n'aurait pas d’école, pas de bâtiment, de chauffage, la vie serait horrible.

KENZO

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:24
 
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.