ecolescommunales.be - logo
Si... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Si nous avions des yeux dans le dos, nous pourrions voir tout ce qui est derrière nous sans se retourner. On pourrait voir où est la personne qui nous court après. On pourrait voir ceux qui veulent essayer de coller des poissons rouges dans le dos.

Si l'argent tombait du ciel, on n'aurait qu'à aller à la banque et faire pleuvoir les nuages : exemple 100 $. Il y aurait une tempête de billets qui tombent du ciel, on pourrait aller dans les nuages avec une fusée pour chercher beaucoup d'argent.

Si l'eau qu'on boit venait des égouts, on serait tout le temps malade. L'eau ne serait plus transparente, mais elle serait verte et elle sentirait mauvais.

Si les bonbons faisaient maigrir, certaines personnes en achèteraient pour maigrir et ne plus être gros. Toutes les personnes qui étaient grosses serait minces. Et elles sauraient faire plus d'activités.

Ymorick

 

Si la pluie nous faisait grandir, vu que nous sommes en Belgique tout le monde serait grand. On devrait agrandir les maisons, comme ça, on ne toucherait pas le toit. Et nous ferions des vêtements qui serait x-x-h (extra-extra-haut).

Si les poubelles mangeaient nos déchets, on deviendrait de plus en plus paresseux car on ne devrait plus les sortir. Mais il faudrait faire attention, car elles mordraient les doigts. Le problème serait que tous les éboueurs seraient au CPAS.

Si les instituteurs étaient des diables, ils seraient encore plus méchants qu'ils ne le sont déjà. Ils remplaceraient les cours de français par des cours où l'on deviendrait méchant. Ils mangeraient un élève a chaque fois que l'on ferait des bêtises.

Si les billets se faisaient sur les arbres, on pourrait acheter tout ce que l'on veut quand on le veut. On serait tous riches, plus personnes ne serait SDF. On pourrait développer la recherche et on pourrait soigner toutes les maladies.

Si les arcs-en-ciel étaient des toboggans pour les licornes, elles pourraient s'amuser beaucoup car on en verrait tout le temps. On pourrait les attendre au pied et elles nous monteraient sur l'arc-en-ciel. On pourrait jouer avec et on s’amuserait.

Adèle

Mise à jour le Mardi, 02 Avril 2019 12:27
 
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.