ecolescommunales.be - logo
Je monte dans une machine... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine

Je monte dans une machine à remonter le temps et j'atterris...

À la préhistoire. J'ai vu des lances passer au-dessus de ma tête. Je me demandais où j'étais et puis je me suis rappelé qu'à l'école, nous parlions de la préhistoire. Nous avions appris que les Australopithèques comme Lucie chassaient les mammouths. J'avançais tout doucement et là je tombais dans un piège à animaux! J'ai eu très peur! Heureusement, j'étais invisible!

Cinq minutes plus tard, un mammouth tomba dans le piège. Je tombai face à face à un mammouth.

Quelle horreur ! On aurait dit qu'il ne s'était pas lavé depuis 18 ans !

Ensuite, je tombais sur du feu avec du mammouth qui cuisait. Ce n'était pas très beau à voir. Je courus très vite ! Ensuite, j'étais très fatigué. Ensuite, j'ai relevé la tête et là, j'ai vu un monsieur. Je lui ai demandé où nous étions. Il m'a répondu: « Pas en 2018 en tout cas ! »

Trois heures plus tard, nous repartions à l'aventure et nous avions retrouvé la machine ! Nous sommes tout de suite montés dedans.

Nous sommes arrivés en 2018 Youpi!!!

Louise

 

Je monté dans une machine à remonter le temps et j'atterris...

J'ai atterri à l'époque de la Préhistoire. Il y avait un Australopithèque qui faisait un bruit bizarre.

Il tient debout. Puis, il y avait l'Homo habilis. Il ne parlait pas comme moi. J'essayais de parler comme eux, mais je n'y arrivais pas.

Je vais prendre mon sac avec un cahier et je vais dessiner sur mon cahier.

Puis je suis partie près de l'Homo erectus qui mangeait des plantes, il pêchait, il chassait les mammouths. Je mangeais de la viande comme eux. Il faisait du feu.

Puis je suis partie. Il y avait l'Homme de Néandertal qui enterrait ses morts.

Je voulais rester ici, mais mon téléphone sonnait, je décrochais mon téléphone puis c'est ma maman qui m'appelait. Je devais partir.

Audeline

Mise à jour le Mercredi, 30 Mai 2018 17:40
 
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.