ecolescommunales.be - logo
Histoires... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine
Écrit par Christine   

La forêt effrayante

Il était une fois, dans une forêt effrayante, un dragon qui réveillait les arbres. Chaque soir, à minuit, la créature se rendait au cœur de la forêt effrayante et transformait les arbres en êtres maléfiques.

Pour le faire, il utilisait un livre magique. Il suffisait au dragon de prononcer la formule et le tour était joué.

Il paraît qu'un jour un homme s'y est baladé et s'est fait dévorer par les arbres. Depuis on nomme cette forêt « La forêt effrayante ».

Camille Noël


Lola la licorne chevalière.

Dans le monde arc-en-ciel vivait une licorne qui s'appelait Lola. Elle était jeune, mais elle savait déjà ce qu'elle voulait faire plus tard. Elle rêvait de devenir la plus grande chevalière du pays. Pour l'être, il fallait passer le grand concours de chevalerie à Cielant, la capitale du pays. Le problème c'était qu'elle habitait à 300 kilomètres de là et qu'il fallait avoir 18 ans.

Le jour de ses 18ans, Lola alla voir ses parents. Elle leur demanda si elle pouvait faire le concours. Ses parents, surpris, lui répondirent que Cielant était trop loin. La licorne leur dit qu'ils étaient obligés de la conduire, car elle avait déjà acheté son épée. Devant l'air indécis de ses parents, elle ajouta qu'elle était déjà inscrite. Ils acceptèrent sans joie.

Le jour du concours, Lola était prêtre. Elle s'était entraînée tous les jours et elle avait acheté une armure. Arrivée à Cielant, Lola dut se battre contre plus de cent chevaliers pour arriver à la finale.

La finale se jouait entre Lola et une autre chevalière sur un énorme arc-en-ciel. Le combat avait déjà commencé quand Lola sentit que son adversaire était fatiguée. Elle prit alors son épée et mit à terre l'autre licorne.

Lola fut alors désignée comme la plus grande chevalière du pays et elle dut partir pour combattre dans d'autres mondes.

Anna

Mise à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 14:19
 
Histoires... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine
Écrit par Christine   

 

L'effrayante forêt du livre maudit.

 

 

 

Il était une fois un livre magique, quand un humain le lisait, il devenait un dragon et par magie il atterrissait dans une effrayante forêt.

Un jour, la bibliothécaire ouvrit la bibliothèque. Un garçon avait très envie de lire ce livre, il le lut jusqu'à la fin.

Il rentra chez lui, il se sentit très mal et il avait très froid. Sa maman décida de lui amener un chocolat chaud. Elle alla lui donner et tout d'un coup, il n'était plus là.

Elle appela la police, jamais la police ne le retrouva.

Dans l'effrayante forêt, il n'y avait qu'un seul moyen d'en sortir, c'était de trouver la rose qui se trouvait au sommet de la montagne. Il n'était pas au courant. Il rencontra un lutin qui connaissait tout le monde.

Le lutin dit : '' Bonjour, Julien''.

Le garçon dit :'' comment savez-vous que c'est mon prénom ?''

- Il n'y a pas de temps à perdre, va au sommet si tu veux revoir ta famille. Tu y trouveras une rose, tu devras la manger. Dépêche-toi, à la tombée de la nuit, tu seras un dragon pour toute ta vie, dit le lutin qui savait qu'il avait lu le livre maudit.

Il partit en vitesse, mais la sorcière essayait de l'en empêcher. En chemin, dans la forêt sombre et effrayante, il rencontra des rochers qui bloquaient le passage. Il avançait tout doucement et réfléchissait comment faire pour arriver à temps.

Puis les rochers se dégageaient, mais ils roulaient et tombèrent sur le dragon.

Le dragon n'était pas mort, c'était un sort de la méchante sorcière. Il vola et atteignit le sommet et mangea la fleur. Et il redevint un humain.

Sa maman le retrouva et le garçon jeta le livre.

Jorys Gerard

 

Un million d'euros.

 

C'est l'histoire d'un dragon qui cherchait depuis toujours une clé qui ouvrait un coffre et dans le coffre, il y avait un million d'euros.

Un jour, il reçut une lettre qui expliquait le chemin pour trouver la clé et le coffre. Il décida de le dire à sa maman. Mais sa maman ne voulait pas qu'il parte tout seul, donc elle décida de partir avec lui.

Deux jours après, ils partirent pour trouver cette clé et ce coffre. Ils devaient monter sur une colline. L'enfant qui savait voler vola, mais la maman ne savait plus voler, donc elle laissa son fils tout seul.

Trois heures plus tard, il arriva enfin au-dessus. Il vit un arc-en-ciel avec au bout de l'arc-en-ciel, la clé et le coffre. Il courut et ouvrit le coffre avec plein d'argent.

Chloé Pirard

Mise à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 14:20
 
Histoires... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine
Écrit par Christine   

 

Un facteur surprenant.

Un matin normal, dans une famille tout à fait normale, il allait se passer quelque chose d'anormal.

Comme d'habitude, le facteur passait dans cette ville paisible. Ce matin-là, enroulé entre les livres et les revues, se cachait un bébé qui n'avait rien à faire là.

Quand la famille découvrit malencontreusement ce nourrisson dans leur boite aux lettres, ils furent surpris. Mais ils l’accueillirent tout de même chez eux, ils essayèrent de trouver ses parents.

En ce moment précis, des tas de questions parcouraient la famille : «Allons-nous le garder. Comment allons-nous faire?...»

Au final ils décidèrent de le garder tout au long de sa croissance. Et le bébé y vécut bien.

Camille C.

 

 

Le fantôme dans le placard.

C'est l'histoire d'un fantôme qui habitait dans un placard depuis cent ans. Et oui, ce meuble se transmettait de génération en génération. Ce fantôme s’appelait Jules, mais il n'était pas tout seul, il avait une épée et cette épée parlait.

Ce placard, dans lequel étaient cachés Jules et son épée, était vide et Jules aurait aimé savoir pourquoi. Il était déjà sorti de ce placard, mais il faisait noir autour de lui. Ses parents qui étaient déjà partis depuis longtemps disaient qu'il était trouillard. Il faut dire que Jules est né dans une famille qui faisait peur et fuir les humains, alors il ne fallait pas imaginer quand c'était Halloween. Le fantôme était prêt à montrer à ses parents qu'il n'était pas un trouillard.

Il prit son épée et son courage, puis sortit du placard qui grinçait. Le fantôme avait peur, mais il la fit disparaître. Il alla près de la porte de ce qui lui semblait être un grenier, il l'ouvrit et découvrit un escalier. Il descendit l'escalier en volant et entendit des voix d'humains. Il mit plusieurs secondes à réaliser que la maison était habitée.

Soudain un homme vit que la porte du grenier était ouverte, il allait la fermer quand il découvrit le meuble, il appela quelqu'un qui le vit aussi. À deux, ils déplacèrent le placard et le descendirent dans une chambre. Ils l'ouvrirent et prirent l'épée. Jules, voyant l'épée s'éloigner, courut pour la rattraper. Le monsieur la posa et le fantôme en profita pour la prendre.

Le fantôme alla la cacher dans un endroit sûr, puis retourna dans son placard qui est maintenant plein.

 

Ombeline

 

Mise à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 14:20
 
Histoires... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine
Écrit par Christine   

Le bébé qui cherchait à manger.

L'histoire commença un après-midi normal. Dans une maison, un bébé dormait. Et d'un coup, comme ça, il se réveilla. Il avait faim. Mais dans sa chambre, il n'y avait rien à manger. Alors le bébé, qui était intelligent, grimpa sur les barrières de son lit.

Après être descendu, il essaya d'ouvrir la porte, mais il était trop petit pour l'atteindre, et il ne pouvait pas prendre la chaise qu'il y avait à côté de la fenêtre.

Il se dit alors qu'il pourrait passer par la fenêtre qui était ouverte.

Après être monté sur le bord de la fenêtre, il se laissa tomber dans le trampoline de son frère. Il descendit du trampoline et se dirigea vers la route. Sur le bord de la route, il y avait une loupe. Il la prit et alla sur la route. Il se mit à chercher à manger avec la loupe.

Il avait avancé vingt mètres quand une voiture arriva. Elle s’arrêta brusquement. L'homme qui était dans la voiture avait reconnu le bébé. Il sortit de sa voiture, prit le bébé et le ramena chez lui.

Ses parents ne s'étaient même pas rendu compte qu'il n'était plus là.

Ils dirent merci au monsieur et, vu que c'était l'heure de manger, ils donnèrent à manger au bébé.

Sophie

 

 

La super route.

Il était une fois un super héros qui avait sauvé des millions de vies.

Un jour, il se dit : « Il n'y a pas assez de danger par ici, je dois me trouver un vrai défi ».

Un jour, quand il faisait son vol nocturne, il était tombé sur une vieille maison où se reposait un étrange homme sur une chaise de bois à bascule.

L'homme dit : « Mais tu voles!!! »

Le super héros lui répondit: « Je suis un super héros».

- Oh génial je cherchais quelqu'un pour me débarrasser des terribles monstres qui sont sur la route. Si tu acceptes de les combattre, je te donnerai cette épée.

C'était une épée qui avait un pouvoir super puissant. Arrivé, il vit des squelettes, des zombies, des araignées. Ils étaient par milliards et en 40 coups d'épée il détruisit l'armée.

Peu à peu le village se reconstruisit. Le super héros et son épée furent devenus les rois de la ville.

Julien

 

Mise à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 14:21
 
Histoires... PDF Imprimer Envoyer
Travaux des élèves - Noirefontaine
Écrit par Christine   

L'aventure de Docteur Quinnesel.

Il était une fois une aventurière nommée Docteur Quinnesel.

Une fois, elle était dans la savane, elle avait entendu une légende qui disait qu'une sorte de femme extrêmement puissante était dominée par les humains et que maintenant cette femme était enfermée sous un placard dans une maison habitée par des gants étranges, très étranges.

Mais Docteur Quinnesel n'avait pas peur, au contraire, ça lui donnait envie de faire cette aventure, mais elle ne savait pas quoi faire pour trouver ce grenier.

Elle faisait des recherches et elle trouva une carte qui la menait jusqu'au grenier. Mais il n'y avait

personne, sauf une chèvre qui descendait justement dans la cave.

Docteur Quinnesel n'en revenait pas, elle y vit plusieurs têtes-de-mort et une boite. Elle avança et ouvrit la boite et soudain, elle n'y vit rien et elle se rendit compte que ce n'était qu'une vraie légende.

Elle rentra à la maison avec un grand sourire.

Adriana

 

Le plumier magique.

Il était une fois, un petit garçon qui s'appelait Masson. Il rêvait d'avoir une épée en or et d'être chevalier.

Tout à coup, son plumier commença à briller et il se fit aspirer. Puis, il tomba dans le monde dont il avait rêvé.

Devant lui, il y avait une grande épée en or et une armure de chevalier. Masson ne comprenait plus rien, alors il enfila son armure faite sur mesure et prit son épée en or.

Tout à coup, il entendit des personnes tristes ou en colère, alors Masson se décida à aller voir.

Masson y vit des personnes terrifiées, mais dans tout ça, il y avait une sorcière avec un balai noir.

Elle avait aussi une jeune femme qui était la princesse.

Alors, il décida d'aller la sauver. Il suivit la sorcière et il combattit un dragon, il tua la sorcière et

pour finir il sauva la princesse.

La princesse le remercia et pour Masson, tout était redevenu comme avant.

Sophia

Mise à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 14:22
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL
Mer Sep 27
Congé
Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Vous trouvez ce site :
 
Réalisation :
www.syldesign.be



ecolescommunales.be - Toute reproduction partielle ou totale est interdite.